Partagez
Aller en bas
avatar
Nouvel exilé
Messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur

Halina Storcyk

le Lun 26 Fév - 3:08
Nom du personnage : Halina Storcyk
Age : 19ans
Taille : 1m58
Royaume de provenance : Brythunie, Hautes-plaines, proche de la Cité-État de Charnina
Dieu de prédilection : Wiccana
Seconde langue pratiquée : Brythunien
Clan : Avant l'exil, sa communauté Wiccana se faisait appeler La Faucille Dorée, à présent, à voir IRP.


Petite précision : La communauté en question n'était pas très importante, quelques bâtissent, un temple principal et une vingtaine de prêtresse pour plus ou moins le même nombre de zélotes avec une poignée d'enfants. Non pas un royaume, je n'ai pas su le préciser dans la rédaction du BG mais ce n'est pas une communauté influente ou quoi, elle n'a pas eu le temps de grossir c'est pourquoi elle a disparu prématurément.



Back Ground :

La mère d’Halina Storcyk était une grande prêtresse de Wiccana. Elle honorait toujours ses offices et était une bonne dévote. Toutefois, à l’âge de quarante ans, celle-ci, et ce, malgré l’interdiction lié à son culte, tomba très amoureuse d’un Brythunien du nom de Dorine, un berger vivant dans les Hautes-Plaines de Brythunie. Afin de pouvoir vivre cet amour proscrit, Genowefa, la grande prêtresse, usa de son influence pour fonder une  petite communauté Wiccana indépendante, vivant en autarcie : La Faucille Dorée.
Cet ordre changea quelques règles au dogme orthodoxe. En effet, les prêtresses se voyaient la possibilité de nommer un zélote qui sera chargé d’éduquer leurs enfants, aussi bien fille que garçon, qu’ils soient le père ou non. Certaines des prêtresses en profitèrent pour vivre leur amour, d’autres nommèrent un membre de leur famille, leur frère par exemple. Les zélotes sont essentiellement des hommes mais les prêtresses ne font pas vœu d’exclusivité : si un rituel autour de la fertilité se devait d’être mis en place et que, pour cela, elles devaient être enfantées par d’autres hommes, alors il en était ainsi.
Wiccana se veut incarner la nature, donner naissance est donc toujours un honneur pour une de ses prêtresses. Le rôle des zélotes est simple : protéger leur prêtresse attitrée et le temple en général. Ils jurent fidélité et obéissance totale et accomplissent les tâches que le savoir des prêtresses ne suffit pas. S’il arrive qu’une prêtresse meurt avant son zélote, un rituel est mis en place pour que ce dernier la rejoigne. Les enfants, eux, seront repris par la sœur spirituelle de la prêtresse et son zélote. Aucune autre règle ne change, tout demeure en l’état : les prêtresses ne coupent jamais leur cheveux, elles portent la faucille dorée à la taille et basent leurs prières et autres rituels sur l’encens, la fumigation, les croyances ésotériques liées à la nature.
C’est dans ce contexte d’auto-suffisance que née Halina. Comme toutes les filles du temple, elle reçut une éducation afin de devenir prêtresse, apprenant ainsi tous les secrets de la nature, des plantes, des animaux qui peuplaient les Hautes-plaines de Brythunie. Étant fille de la grande prêtresse, elle fut souvent au centre de l’attention et formée à reprendre la gestion du temple de sa mère. Les garçons nés au temple étaient éduqués par les zélotes afin de réguler les savoir-faire (charpenterie, construction, maniement des armes etc).

Petite, Halina se trouva une amie, malgré le manque de temps et les diverses sollicitations qu’impliquaient son éducation toute particulière : Lyana. Cette jeune fille, de cinq ans son aînée, était en marge de la communauté, elle était éduquée comme un homme. C’est cette touche de marginalité qui plue à Halina et elle trouva en cette amie une grande sœur protectrice et une touche d’originalité.

Les années passèrent et Lyana partie. Cette grande sœur devenue femme rêvait de liberté et Genowefa la lui donna. C’est à cet instant que l’apprentissage de la future prêtresse s’intensifia mais aussi qu’elle trouva un nouvel ennemi : l’ennui.

Sept ans plus tard, Halina, étant devenue prêtresse titulaire depuis il y a de cela un an, dirige désormais certains offices. Sa mère, vieillissante, s’affaiblit. Par conséquent Halina se doit parfois de la remplacer, bien qu’il s’agisse plus souvent de Yania, seconde Mère du temple de la Faucille Dorée, qui dirige les rituels en ces cas. Un événement venu marquer la jeune prêtresse : après sept printemps d’ennui, sa sœur spirituel revint à la communauté, comme pour voir si Halina avait grandi. Elle n’était que de passage, se rendant plus au sud encore, et était accompagnée de trois autres personnes : Adamelia, Abygail et Eldris.
Les autorités de la Cité-État voisine, Charnina, commencèrent à s’inquiéter de l’ampleur que pourrait prendre la communauté de la Faucille Dorée. De plus, la revendication des terres n’avaient pas été officialisée, ni autorisée. Un siège a donc été orchestré et le petit hameau massacré. Dans un excès de sadisme, et sous le conseil de la Grande Prêtresse de Charnina, le souverain condamna les survivants de l’assaut à l’exil. Halina se retrouva donc sur la croix, voisine de sa sœur spirituelle et de ses compagnons.
avatar
Nouvel exilé
Messages : 9
Date d'inscription : 17/02/2018
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Halina Storcyk

le Lun 26 Fév - 4:58
Willkomen Very Happy

_________________
It's a rape Bro.
Spoiler:
avatar
Exilé
Messages : 91
Date d'inscription : 06/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Halina Storcyk

le Lun 26 Fév - 20:08
Bienvenue
avatar
Nouvel exilé
Messages : 2
Date d'inscription : 25/02/2018
Age : 21
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Halina Storcyk

le Lun 26 Fév - 20:44
Merci ! Very Happy
Contenu sponsorisé

Re: Halina Storcyk

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum